Médias‎ > ‎Annonces médias‎ > ‎

Rugby. Les cadets concentrés sur leur jeu

publié le 11 oct. 2015 à 00:46 par Cédric Rivoalen   [ mis à jour : 11 oct. 2015 à 00:49 ]
Nous sommes en pleine Coupe du monde de rugby. La France affronte l'Irlande, demain. L'occasion de donner un coup de projecteur sur ce sport, tel qu'il est vécu ici, chez les jeunes. Mercredi soir, nous sommes allés voir l'entraînement des cadets (moins de 16 ans) du RC Plabennec.
« Le club a organisé, avec la mairie et les écoles, le 1er octobre, au Super U, une journée qui a attiré des centaines de scolaires », raconte le président, Roland Piriou. « Mais pendant le premier tour, on ne parle pas beaucoup de la Coupe du monde, globalement ». Confirmation de Denis Le Hir, entraîneur des cadets, dans un sourire. « Nous parlons un peu de la Coupe du monde mais beaucoup plus de notre préparation pour le prochain match ». Son équipe se déplace aujourd'hui près de Nantes, pour jouer contre Saint-Sébastien ? Basse Goulaine, en phase préliminaire de Teulière A.

Un championnat qui s'annonce relevé

Ce sera le deuxième match après la réception, le 3 octobre, de Saint-Hilaire Océan... et une lourde défaite. Plab' était exempt lors de la première journée. L'équipe est montée d'une division et risque de peiner. D'autant que le groupe comprend pas mal de joueurs en première année. L'intérêt, aussi, d'accepter la montée, malgré la difficulté qui s'annonçait, est de coupler les déplacements avec les juniors, qui ont un certain potentiel. Mercredi, dans des conditions météo optimales, deux groupes étaient constitués chez les cadets, comme c'est d'usage à partir de cet âge. Ceux qui travaillaient davantage la mêlée et ceux qui déployaient le jeu. Avant de terminer l'entraînement ensemble. Pompes, courses, jeux de passes, rucks, chocs à l'épaule, plaquages... à peu près toute la panoplie y est passée. « Attention, l'épaule, pas comme ça, tu vas te faire mal ! Là, on met le dos bien droit... Allez, on recommence ! », lançait régulièrement le coach. C'était assez intense et les jeunes semblaient très à l'écoute des conseils... Allez, un bon déplacement aujourd'hui, un bon match devant la télé demain et tout le monde commencera, surtout, à s'enflammer pour les Bleus, une fois les matches de poule passés.






Comments