Les cadets‎ > ‎Annonces cadets‎ > ‎

Plabennec - Concarneau 90 - 07

publié le 23 févr. 2015 à 11:30 par Cédric Rivoalen
 

Victoire à l'arraché lors du match aller face à une grosse défense de CONCARNEAU qui avait mené au score  longtemps dans la partie. Hier, nous nous attendions donc à une forte opposition.
Dans la course aux barrages, nous avions donc fait le choix de restreindre l'effectif en prévoyant de faire peu de remplacements.
Mais c'est une équipe de CONCARNEAU affaiblie par de nombreuses absences que nous avons reçue et le scénario n'a pas été celui prévu. Le score final de 90 à 7 prouve l'écart entre les deux équipes.
En deuxième mi-temps, ils ont été réduits à 14 par les blessures et à certains moments, ils ont joué à 13. Difficile dans ce cas de tenir en défense et de ne pas craquer.
Nous récupérons donc les 5 points d'une victoire bonifiée et nous sommes officiellement qualifiés pour les barrages du 11 avril. Notre première place est acquise.
Les jeunes marquent beaucoup d'essais, c'est un fait. Ils ont énormément de ballons à jouer mais ces scores fleuves sans réelle opposition ne nous préparent pas aux barrages.
Le 11 avril, nous rencontrerons un premier de poule et le combat sera nettement plus âpre, l'opposition sera certainement très forte. Et nous risquons d'être très surpris, voire très déçus si nous ne sommes pas suffisamment sérieux aujourd'hui.
Il faut être clair, ce n'est pas le 11 avril que nous visons pour les jeunes mais bien le 3 mai (journée des 32 ème de finale). Ce serait merveilleux pour eux de vivre ça.
C'est cela notre message aux joueurs qui ont du mal à comprendre qu'on les réprimande dans les vestiaires après la rencontre. Je rappelle la citation que formulait Denis "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire"
Nous n'avons marqué que 90 points mais le score aurait dû être beaucoup plus lourd. Que d'occasions ratées à cause de mauvais choix. Un des entraineurs de CONCARNEAU nous en faisait d'ailleurs la remarque en première mi-temps.
Des boulevards s'offraient à nous que nous n'avons pas exploités. Des passes, que dis-je, des cadeaux qui n'ont pas été faits au partenaire pour des essais imparables.
Nous avons demandé de jouer simple mais efficace, d'appliquer les consignes, d'apprendre à être patient et de construire le jeu. Nous répétons sans cesse que le joueur porteur du ballon doit toujours faire en sorte de ne pas s'isoler, que son soutient doit être très proche.
Dans un langage plus imagé  "Le soutient doit lui coller au C.."
Trop de joueurs cherchent l'exploit individuel, cherchant chacun à amplifier son compteur d'essai personnel. Pourtant, ce n'est pas faute de leur dire que ce qui est attendu, observé et apprécié, c'est l'action qui amène l'essai. Le joueur qui sait fixer son adversaire et faire la passe au bon moment à autant, voire plus notre attention que celui qui conclu l'action.
Quand nous affronterons une grosse équipe qui nous mettra en danger, quand les occasions de marquer seront rares, c'est collective que sera la solution et non individuelle.
Les jeunes de CONCARNEAU, bien que dominés ont montré leur volonté à toujours se replacer en défense. Les nôtres, par contre, ont un replacement très aléatoire. Sans conséquence face à une équipe faible, cela sera sans appel face à une équipe forte et bien organisée. Nous avons d'ailleurs encaissé un essai de 80 mètres par un joueur seul avec une succession de plaquages ratés et une défense en retard.

Attention, c'est un bilan général et collectif mais il y a eu aussi, hier, de belles actions, de beaux mouvements. Certains joueurs ont été plus appliqués, ont fait leur travail et cela aussi, nous le notons.
Mais nous attendons que cette application soit le fait de tous et que chacun comprenne cela.


Comments