Les cadets‎ > ‎

Annonces cadets

Photos Ponant/Trignac 25-20

publié le 16 oct. 2017 à 09:59 par Cédric Rivoalen



Toutes les photos : ICI



Photos Rassemblement du Ponant - Lorient

publié le 17 oct. 2016 à 09:46 par Cédric Rivoalen


Toutes les photos : ICI

Tournoi M16 de BRETAGNE SEVEN 12.09.2015

publié le 16 sept. 2015 à 00:11 par Cédric Rivoalen

Hier à Vannes au stade Jo Courtel et sous un beau soleil, 13 équipes étaient engagées pour ce championnat de Bretagne de rugby à VII qualificatif pour le championnat de France qui aura lieu début juin à Concarneau.

Tout d'abord placé dans une poule de 3 avec Vannes 1 et Redon, le combat fut rude.
Deux lourdes défaites mais nous avons facilité le travail des équipes adverses en leur laissant trop de ballons.
Les résultats étaient logiques mais nous aurions pu en limiter l'ampleur.
Dernier de cette poule, l'après-midi nous étions engagés dans une poule de classement avec Muzillac et le XV du loch 2.
C'est avec un effectif décimée et jeune que nous avons abordé cette seconde partie de la journée. Il restait 8 joueurs aptes à jouer et un seul deuxième année.
Il a fallut faire réagir les joueurs qui étaient trop peu réactifs sur le terrain et pas assez dans le combat. Il a fallut leur demander de s'occuper de leur jeu, d'oser, de tenter et d'y croire. Nous leur avons demandé de se révolter.
Sur ces deux rencontres, nous pouvons avoir des regrets. Deux nouvelles défaites mais nous aurions pu accrocher nos adversaires.

Deux secteurs ont vraiment fait défaut.

En premier lieu, la défense. Nous ralentissons l'attaque mais nous n'arrivons pas à l'arrêter car nos placages manquent d'agressivité, de détermination. Nous ne faisons pas tomber le porteur du ballon et il peut alors continuer à avancer et surtout faire une dernière passe.
Nous pression défensive est trop lente.

Deuxième secteur défaillant, la vitesse. Nous n'avons pas su mettre de vitesse dans notre jeu et nous n'avons pas su écarter rapidement les ballons pour nous éloigner de la pression adverse. Un manque de profondeur aussi qui ne permet pas aux joueurs de jouer lancé pour leur permettre de prendre de vitesse la défense.
Nous aurons aussi à travailler le physique des joueurs. Il faudra, aux entrainements qu'ils se mettent dans le rouge.
Pour cette journée, beaucoup moins de ballons tombés que la semaine dernière. Et sur les deux derniers matchs, ils ont pu s'exprimer et montrer de belles choses, des enchainements intéressants prometteurs pour le suite de la saison.

Ce tournoi clôturait notre période à VII et dès mercredi, nous basculons dans une longue période de rugby à XV avec un championnat qui débute dans 2 semaines. Nous retrouverons le VII de niveau régional au mois d'avril.

Résumé du match de barrage du 11/04

publié le 19 avr. 2015 à 11:03 par Cédric Rivoalen   [ mis à jour : 19 avr. 2015 à 11:03 ]

Samedi après-midi, c'était une ambiance de phase finale qui planait à Kerveguen. De plus, le beau temps était présent pour accompagner cette belle 
confrontation entre nos jeunes plabennecois et leurs homologues lorientais.

Malheureusement, le scénario n'a pas été celui que l'on espérait. Le premier quart-d'heure de la rencontre allait refroidir l'assemblée. En effet, sur une possession Plabennecoise et un jeu déployé lancé par les trois-quarts, un Lorientais contrait le ballon avec un bel en-avant au passage que l'arbitre n'a pas vu, puis il le récupérait et allait marquer entre les poteaux un essai qui sera transformé et Lorient menait au score 0 - 7.

Quelques minutes plus tard, suite à un coup de pied des lorientais, le ballon était récupéré dans nos 22 mètres.  Sur la relance, alors que la situation était très favorable et pouvait amener nos joueurs dans l'en-but adverse, un mauvais choix empêchait le ballon de parvenir à l'aile puis le soutien trop tardif et Lorient récupérait le ballon puis allait marquer en contre un deuxième essai, transformé une nouvelle fois et Lorient prenait le large 0 - 14.

La partie était très mal engagé.

Dans cette fin de première mi-temps, nous avions beaucoup de possession du ballon mais nous n'arrivions pas à surprendre Lorient qui était très bien organisé défensivement. L'équipe lorientaise était aussi très dangereuse ballon en main. Nous avions enfin une occasion de réduire le score sur pénalité mais malheureusement, le ballon fuyait les poteaux. La première mi-temps allait se clore sur ce score. Nous avions toujours du temps pour revenir mais il fallait marquer vite pour espérer.
Le début de seconde mi-temps allait être difficile. Un grand flottement et nos jeunes ne trouvaient pas de solutions. L'énervement pointait son nez. La possession était lorientaise et nous subissions, jusqu'à nous mettre à la faute. C'est Lorient qui allait à nouveau marquer sur pénalité et rendre la mission encore plus compliquée 0 -17.
Quelques minutes plus tard, ils nous assommaient en marquant un troisième essai en coin. Le score devenait lourd et le retour improbable, voire impossible. Le temps restant était court.

Il fallait malgré tout continuer à tenter pour sauver l'honneur. Nos joueurs allaient y arriver en toute fin de partie lorsqu'ils réussirent enfin à déborder la défense adverse. La rencontre allait donc se terminer sur le score de 5 - 22, résultat synonyme d'élimination.C'est la dureté des matchs couperets. Soit on continue l'aventure, soit elle s'arrête brusquement.

Il est vrai que ce premier essai n'a pas aidé mais nos jeunes ont manqué de mental. Sûrement, il leur manquait l'expérience de ce type de rencontre. Et depuis quelques semaines, c'est une chose que nous craignions. Nous avons manqué aussi de vitesse dans le jeu pour pouvoir déstabiliser la défense bien en place de Lorient et de réactivité. Il ne faisait pas bon accueillir  samedi car dans les quatre confrontations qui opposaient des équipes de Teulière B comme nous, à chaque fois, l'équipe qui se déplaçait a gagné. Peut être aurions nous du voyager. ?

Nous n'avons aucune date de programmée. Tournoi de rugby à 7, match amical ou bien trophée du Finistère en rugby à 15 ? nous attendons le programme du comité.
Pour le moment, c'est les vacances et nous faisons une pause. Nous nous retrouverons pour l'entrainement le vendredi 24/04 (dernier vendredi des vacances). Entre temps, profitez bien du soleil



Tournoi de Cornouaille

publié le 7 avr. 2015 à 13:09 par Cédric Rivoalen   [ mis à jour : 7 avr. 2015 à 13:17 ]

Un gros weekend de rugby où nos jeunes ont été bien secoués.



Le samedi a été sur le terrain très dur pour les joueurs. Ils ont découvert ce qu'étaient "Jouer dans le dur" avec des oppositions dignes de ce nom.
Tout d'abord, ils entamaient le tournoi avec LA ROCHELLE (vainqueur du tournoi hier). Cette équipe évolue en ALAMERCERY, deux championnats au-dessus de nous. Les joueurs étaient content de les voir jouer mais ils ont juste oublié qu'ils étaient eux aussi sur le terrain. Ils les ont regardé. LA ROCHELLE a déroulé son jeu et nous avons juste résisté sans vraiment jouer. Nous entamions donc le tournoi par une défaite 0 - 28.
Il nous fallait alors relever la tête et réagir face à la sélection flamande de VLAAMSE. La réaction a été au rendez-vous mais pas suffisante pour franchir leur ligne. L'équipe flamande était plus lourde et nous avons joué sous pression. Nous n'avons pas attaqué leur ligne pour essayer de nous provoquer des brèches et espérer les mettre en danger et deux erreurs de défense ont permit à VLAAMSE de concrétiser et nous infliger une deuxième défaite 0 - 14.
Il nous restait à jouer CAEN mais là, il n'y avait plus grand monde. Nos joueurs ont entamé la rencontre avec le moral dans les chaussettes et une envie d'aller très vite retrouver les bungalows. Ils ont baissé les bras.
Une rencontre a sens unique donc, facile pour CAEN qui a déroulé son jeu et qui l'emportait largement 0 - 33. On oublie, car on a frôlé, sur cette dernière rencontre, le ridicule.

La journée se clôturait alors pour nous avec trois défaites, 75 points dans la musette et 0 point marqué, une nouveauté cette saison. Nous n'avons pas proposé de jeu, et avons subit toute la journée. C'était "Retour sur terre" pour beaucoup. Nous avons pris tout simplement une leçon.
Nous étions donc positionné pour le dimanche dans le tournoi "Consolante" dans une poule avec PLOUZANE et CORNOUAILLE, pas vraiment des inconnus.
Une fois les affaires rangées et les joueurs changés, nous avons pris la direction de DOUARNENEZ pour retrouver le camping. Une fois que chacun était réparti dans les bungalows, Denis et moi sommes parti faire les courses pour le barbecue du soir. Et Théo gardait un oeil sur la troupe.
Au supermarché, alors que nous n'avions pas encore fini de remplir le caddie, quelle surprise de voir les lumières du s'éteindre une à une. Nous l'avons rempli de justesse mais il nous manquait l'essentiel, le charbon de bois qui n'était pas dans le même magasin. Pour la soirée, il a donc fallut improviser et c'est aux gaz et à la poêle qu'on a cuisiné avec Denis à la manœuvre. ça a été un peu plus long.

Une petite soirée sympa où les joueurs ont pu récupéré. Surtout, le moral était revenue.
Ils ont pu braillé un peu dans un camping désert qui ouvrait juste.
Puis, deuxième journée de tournoi obligeant, les bungalows se sont éteints les uns après les autres.
Réveil à 8h00, On a pris le petit déjeuné ensemble dans le bar du camping, puis on a rangé les affaires, nettoyé les bungalows et repris la direction de QUIMPER. Notre premier match contre PLOUZANE était prévu à midi.

Les joueurs baillaient encore dans les vestiaires, il a fallut les bouger pour les remettre dans l'action et les préparer au combat.
Contre PLOUZANE, nous avons eu peu la possession du ballon et étions beaucoup sous pression mais notre défense était vaillante et nous avons eu deux occasions qui auraient pu nous permettre de gagner la partie mais à chaque fois, soit un mauvais choix, soit un ballon tombé nous empêchait d'aller au bout. C'est donc sur le score de 0 - 0 que se terminait la rencontre. PLOUZANE regrettait alors cette pénalité en face des poteaux qu'ils avaient décidé de jouer à la main en début de rencontre.
Contre CORNOUAILLE, nous nous sommes retrouvés un peu dans la même configuration que précédemment. Une possession plutôt quimpéroise et notre défense qui les contrait bien. C'est d'ailleurs sur un ballon de récupération, une mauvaise transmission et un ballon tombé,  que nous allions prendre le score par un essai entre les poteaux. 7 - 0. C'était alors nos premiers points du tournoi.

La petite finale était à notre portée mais une absence défensive à la dernière minute permettait à CORNOUAILLE d’aplatir le ballon dans notre en-but. L'arbitre sifflait la fin de la rencontre sur la transformation ratée et nous emportions la rencontre 7 - 5.
Nous aurions pu faire mieux mais trop souvent, le soutient au porteur est absent et nous ne pouvons pas enchaîner.
Il nous restait alors à jouer notre match de classement pour les onzième et douzième places contre CERGY.
Avec six joueurs à l'infirmerie à quelques minutes du coup d'envoi, face à une équipe très lourde, c'était très mal engagé. En effet, très vite nous encaissions deux essais qui nous laissaient présager une correction mais, après s'être fait remonter les bretelles, la réaction de l'équipe a été bonne. Il leur était demandé de jouer tous les ballons, de faire confiance en leur jeu à la main et de dynamiser la partie pour prendre de vitesse les gros d'en face.
Ils ont pu alors concrétiser et marquer un bel essai en coin.
Malheureusement, notre défense allait craquer en fin de partie et CERGY marquait à nouveau pour un score finale de 7 - 17.
Nous finissions donc le tournoi à la douzième place.

Les joueurs ont compris, du moins nous l'espérons, ce que nous leur disions depuis quelques semaines. Le match de barrage de la semaine prochaine sera un gros match. L'opposition sera relevée et il ne faudra pas baissé les bras dans la difficulté. Il faut construire le jeu. Il faudra être très fort en défense, très agressif et surtout très efficace. Combien de plaquage raté sur les deux jours ? On a pu voir que les grosses équipes se replacent très vite que ce soit en défense ou bien en attaque, ils ne marchent pas. Il faudra être plus réactif. Souvent, certains joueurs semblent être dans la contemplation.
Chaque joueur doit toujours avoir envie du ballon et doit donc toujours proposer une solution à son partenaire. Trop souvent, on le regarde puis quand on réagit, il est trop tard.

Fini les matchs faciles et tant mieux. C'est dans le dur qu'on sent une équipe, qu'on la vit. Et c'est avec de telles oppositions qu'on progresse. L'expérience de Quimper aura été profitable pour aborder notre match de samedi prochain.
Pour le moment, chacun soigne ses bobos.
Mercredi sera un entrainement de récupération. Les joueurs qui ont encore des douleurs restent à la maison et se soignent.
L'objectif est RUGBY CAP LORIENT et il faudra être à 100% si nous voulons aller en 32ème de finale du championnat de France. "

Tournoi de Cornouaille




RAS. PLABENNEC vs LANDIVISIAU : 22 - 8

publié le 3 avr. 2015 à 14:01 par Cédric Rivoalen

28/03/2015 - Rencontre RAS. PLABENNEC vs LANDIVISIAU : 22 - 8

Samedi, avait lieu le dernier match du championnat.
Depuis longtemps qualifié pour la phase de barrage, il nous fallait encore remporter cette rencontre pour nous éviter un long voyage le 11 avril. C'est chose faite avec en plus la manière.

Il était demandé aux joueurs d'être sérieux, appliqués, ils l'ont été. Ils ont abordé ce match comme il fallait et ont rendu une belle copie face à un adversaire qui nous a offert une très belle opposition.
Dès le début, le combat a été âpre. Nous mettions la main sur le ballon et Landivisiau se mettant très vite à la faute nous donnait l'occasion de prendre l'avantage par une pénalité 3 - 0.

Les deux équipes auront été d'ailleurs beaucoup sanctionnées lors de cette rencontre surtout pour des positions de hors-jeu. A ce titre, l'arbitre infligera en première mi-temps un carton blanc de chaque côté pour fautes répétées.
Landivisiau, menée au score mais de retour dans notre camp nous mettait alors sous pression. Les landivisiens allaient égaliser grâce à un superbe drop de leur ouvreur des 30 m face à nos poteaux 3 -3. Ce geste est à souligner car très rare pour cette catégorie. C'était d'ailleurs le premier auquel nous assistions cette saison.
L'opposition était solide mais nous arrivions quand même à enchainer de bons mouvements. Nous trouvions enfin la faille dans leur ligne de défense et marquions un premier essai pour reprendre l'avantage 10 - 3.

Après de nouvelles occasions ratées, nous allions une nouvelle fois prendre le pas sur leur défense pour marquer à nouveau et prendre le large au score 15 - 3.
C'est sur ce score que nous atteignions la pause.
La deuxième mi-temps aura été elle aussi de belle tenue et aussi plus serrée.
La défense Landivisienne restait solide et efficace mais nous allions  de nouveau la franchir pour marquer le troisième essai synonyme de point de bonus offensif. Notre avance devenait confortable. 22 - 3 et le gain du match ne pouvait plus nous échapper.
Malheureusement, nous n'avons pas réussit à aggraver le score et c'est Landivisiau qui aura eu le dernier mot en marquant un essai à la dernière minute nous enlevant par la même occasion ce point de bonus. 22 - 8

En regardant les résultats dans les autres poules, cela n'aura eu aucune conséquence.
Nous concluons donc la phase de championnat par une nouvelle victoire,  la quatorzième sur autant de rencontres disputées mais celle-ci a un gout particulier parce que les joueurs ont su y mettre les bons ingrédients. Nous avons vu samedi un beau collectif.
C'est cet état d'esprit et ce jeu qu'il faudra avoir le 11 avril si nous souhaitons atteindre les 32èmes de finale du championnat de France car l'opposition que nous aurons ce jour là sera forte.
Pour le moment, nous ne connaissons toujours pas officiellement notre adversaire. Il faut attendre les dernières mises à jour dans les différentes poules. C'est parfois très long.

Cette semaine, nous nous entrainerons uniquement mercredi soir. Vendredi, veille du tournoi de Cornouailles, nous ferons repos.















CENTRE 29 vs RAS. PLABENNEC : 6 - 52

publié le 16 mars 2015 à 10:40 par Cédric Rivoalen   [ mis à jour : 16 mars 2015 à 10:51 ]

Hier avait lieu notre dernier déplacement du championnat contre CENTRE 29.



Cette rencontre se déroulait à CHATEAULIN au lieu de CARHAIX ce qui était appréciable.
Il était demandé une nouvelle fois aux joueurs d'appliquer strictement les consignes et de respecter la mise en place faite la veille. Il était demandé aussi de corriger certains défaut mis en évidence lors de la séance vidéo de vendredi soir.

CENTRE 29 affichait une équipe très lourde, plus lourde que nos jeunes et on pouvait espérer une opposition plus intéressante que les dernières semaines. Elle l'a été, surtout en début de rencontre où le score restait serré.

Bien contré devant, nous allions alors trouver la solution sur les ailes.

Nous ouvrions le score une première fois par un essai en coin à gauche 0 - 5 mais presque dans la continuité après la remise en jeu, nous nous mettions à la faute face à nos poteaux et CENTRE 29 pouvait réduire le score : 3 - 5.

Nouvelle possession et nous débordions encore une fois mais du côté droit cette fois-ci pour marquer un nouvel essai 3 - 10 mais très vite, alors que le jeu était à nouveau dans notre camp, l'arbitre nous pénalisait et l'artilleur adverse ramenait CENTRE 29 à 6 - 10.

A ce moment là nous avons pris le large. Nous allions marquer trois nouveaux essais en première mi-temps et CENTRE 29  n'avait que des tentatives au pied pour pouvoir rester dans le match, sans succès.

Nous abordions donc la deuxième mi-temps avec un net avantage de 6 - 31.
Il y avait un peu d’énervements sur le terrain et l'arbitre allait sévir à deux reprises et sortir les cartons jaunes. A chaque fois de façon équilibrée en renvoyant sur le banc un joueur de chaque côté.

En début de deuxième période, nous allions aggraver le score une nouvelle fois par un nouvel essai. 6 - 38
Puis CENTRE 29 a créé le danger et était tout proche de marquer à deux reprises mais à chaque fois ils échouaient à 1 mètre de notre ligne d'en-but repoussés par notre défense.

Le dernier mot aura été pour nos jeunes qui aggravaient le score par deux fois en fin de match en allant marquer deux essais sous les poteaux pour un résultat final sans appel de 6 à 52.

Une nouvelle victoire bonifiée qui assure le barrage à domicile mais il ne faudra pas rater notre prochain rendez-vous dans quinze jours lorsque nous accueillerons LANDIVISIAU à domicile. Nous espérons un gros match face à une équipe qui avait été proche de nous faire tomber lors du match aller. Pour les barrages, le club de PUILBOREAU reste en embuscade et espère notre faux-pas pour ne pas faire onze heures de voyage et visiter le stade de Kerveguen le 11 avril.
Nous souhaitons éviter nous aussi le voyage inverse.

Il y a des points de satisfaction à retirer de notre rencontre d'hier, notamment un placement défensif plus propre et certains mouvements offensifs où la continuité, donc le soutient était au rendez-vous. mais il faudra être plus incisif, plus agressif sur nos plaquages, plus efficaces sur les phases de ruck où nous perdons beaucoup de ballons bêtement et où les libérations trop lentes nous empêchent de mettre à défaut plus facilement la défense adverse.

Certains joueurs partent au combat mais ne protègent pas leur ballon, ce qui donne beaucoup de munitions à l'adversaire.
Respecter les consignes jusqu'au bout, rester concentrer jusqu'au coup de sifflet final est difficile. Souvent les joueurs s'emballent et il faut remettre le holà.
Le travail reprend dès mercredi soir et vendredi prochain, nous mettons en place une séquence d'entrainement avec une opposition dirigée contre les juniors.
Le barrage arrive à grand pas alors il faudra avoir chez certains une assiduité plus importante aux entrainements.


Résumé et photos du match : RAS. PLABENNEC vs XV D'ARMOR du 28/02

publié le 2 mars 2015 à 09:52 par Cédric Rivoalen   [ mis à jour : 2 mars 2015 à 11:12 ]

Pour cette rencontre en retard contre le XV D'ARMOR, il nous manquait quelques joueurs.

Tout d'abord, la grippe landernéenne a frappé fort ces derniers temps et nous en a laissé 2 à la maison. 3 étaient allés voir "le fantastique" (j'écris le lendemain du marasme) FRANCE-GALLES au stade de France. Et 1 joueur était pris par son concours des bagadoù. Il a donc fallut remanier quelque peu notre XV de départ habituel.
Au contraire, le XV D'ARMOR, profitant d'un week end où son équipe 1 ne jouait pas, est venu avec un effectif renforcé de quelques éléments de son équipe Teulière A.
Pourtant, dès le coup d'envoi, nous avons mis la main sur le ballon et notre domination sur notre adversaire du jour était incontestable et après dix minutes de jeu, nous avions déjà trouvé à deux reprises la faille dans la défense costarmoricaine pour marquer deux essais qui nous donnaient alors un avantage conséquent de 14 à 0.
Puis, très longtemps, le score est resté inchangé.

Ce n'est pas les occasions qui manquaient mais des maladresses, des joueurs en retard sur certaines actions, des passes trop tardives nous ont empêché d'aller au bout et de valider notre possession. L'opposition que nous a offert le XV D'ARMOR ne ressemblait pas non plus à celle de CONCARNEAU la semaine dernière.
La rencontre était beaucoup plus intéressante.

En fin de première mi-temps, nous marquions à nouveau pour atteindre la pause avec au tableau d'affichage un avantage de 21 à 0.
En deuxième mi-temps, notre domination n'a pas faibli mais nous nous sommes offerts moins d'occasions.
Moins appliqué qu'en première mi-temps, le jeu individuel a souvent repris le pas.
A trois reprises, la défense costarmoricaine va pourtant craquer et nous permettre d'aggraver le score pour mener 38 à 0.
C'est d'ailleurs sur ce score que nous pensions finir la rencontre mais à la dernière minute, une relance dans nos 22m sous pression, des joueurs qui oublient d'aller aider le porteur du ballon, un ballon récupéré par notre adversaire et on encaisse bêtement un essai en coin qui clos la rencontre sur le score de 38 à 5.
Une nouvelle victoire bonifiée et les absences n'ont pas pesé. C'était la même équipe.
Il y a des choses à corriger et à travailler mais nous avons vu aussi de beaux mouvements hier, des phases encourageantes. Dès qu'on arrive à percer et que le soutient vient main à main dans le bon timing, tout de suite on crée le danger et on prend de vitesse l'adversaire. Ce sera un grand axe de travail pour les semaines à venir.
La rencontre a été filmée. Nous récupérons ce film mercredi pour une séance vidéo qui aura lieu très bientôt.
A deux matchs de la fin du championnat, notre situation se précise.

Pour le moment, nous sommes  4ème meilleur premier des Teulières B ce qui fait que, aujourd'hui, nous accueillons notre match de barrage mais un faux-pas (deux victoires non bonifiées, un simple match nul par exemple) nous obligerait à voyager.  Il faudra donc être sérieux et concentré jusqu'au bout.
Les trois meilleurs places (Pour le moment : DIEPPE, LISIEUX/HONFLEUR et YVETOT) seront difficiles à gagner. Par contre, nous sommes talonnés de près par PUILBOREAU (club près de La Rochelle) qui aujourd'hui, si la situation restait inchangée, ferait le voyage de PLABENNEC.






Plabennec - Concarneau 90 - 07

publié le 23 févr. 2015 à 11:30 par Cédric Rivoalen

 

Victoire à l'arraché lors du match aller face à une grosse défense de CONCARNEAU qui avait mené au score  longtemps dans la partie. Hier, nous nous attendions donc à une forte opposition.
Dans la course aux barrages, nous avions donc fait le choix de restreindre l'effectif en prévoyant de faire peu de remplacements.
Mais c'est une équipe de CONCARNEAU affaiblie par de nombreuses absences que nous avons reçue et le scénario n'a pas été celui prévu. Le score final de 90 à 7 prouve l'écart entre les deux équipes.
En deuxième mi-temps, ils ont été réduits à 14 par les blessures et à certains moments, ils ont joué à 13. Difficile dans ce cas de tenir en défense et de ne pas craquer.
Nous récupérons donc les 5 points d'une victoire bonifiée et nous sommes officiellement qualifiés pour les barrages du 11 avril. Notre première place est acquise.
Les jeunes marquent beaucoup d'essais, c'est un fait. Ils ont énormément de ballons à jouer mais ces scores fleuves sans réelle opposition ne nous préparent pas aux barrages.
Le 11 avril, nous rencontrerons un premier de poule et le combat sera nettement plus âpre, l'opposition sera certainement très forte. Et nous risquons d'être très surpris, voire très déçus si nous ne sommes pas suffisamment sérieux aujourd'hui.
Il faut être clair, ce n'est pas le 11 avril que nous visons pour les jeunes mais bien le 3 mai (journée des 32 ème de finale). Ce serait merveilleux pour eux de vivre ça.
C'est cela notre message aux joueurs qui ont du mal à comprendre qu'on les réprimande dans les vestiaires après la rencontre. Je rappelle la citation que formulait Denis "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire"
Nous n'avons marqué que 90 points mais le score aurait dû être beaucoup plus lourd. Que d'occasions ratées à cause de mauvais choix. Un des entraineurs de CONCARNEAU nous en faisait d'ailleurs la remarque en première mi-temps.
Des boulevards s'offraient à nous que nous n'avons pas exploités. Des passes, que dis-je, des cadeaux qui n'ont pas été faits au partenaire pour des essais imparables.
Nous avons demandé de jouer simple mais efficace, d'appliquer les consignes, d'apprendre à être patient et de construire le jeu. Nous répétons sans cesse que le joueur porteur du ballon doit toujours faire en sorte de ne pas s'isoler, que son soutient doit être très proche.
Dans un langage plus imagé  "Le soutient doit lui coller au C.."
Trop de joueurs cherchent l'exploit individuel, cherchant chacun à amplifier son compteur d'essai personnel. Pourtant, ce n'est pas faute de leur dire que ce qui est attendu, observé et apprécié, c'est l'action qui amène l'essai. Le joueur qui sait fixer son adversaire et faire la passe au bon moment à autant, voire plus notre attention que celui qui conclu l'action.
Quand nous affronterons une grosse équipe qui nous mettra en danger, quand les occasions de marquer seront rares, c'est collective que sera la solution et non individuelle.
Les jeunes de CONCARNEAU, bien que dominés ont montré leur volonté à toujours se replacer en défense. Les nôtres, par contre, ont un replacement très aléatoire. Sans conséquence face à une équipe faible, cela sera sans appel face à une équipe forte et bien organisée. Nous avons d'ailleurs encaissé un essai de 80 mètres par un joueur seul avec une succession de plaquages ratés et une défense en retard.

Attention, c'est un bilan général et collectif mais il y a eu aussi, hier, de belles actions, de beaux mouvements. Certains joueurs ont été plus appliqués, ont fait leur travail et cela aussi, nous le notons.
Mais nous attendons que cette application soit le fait de tous et que chacun comprenne cela.


LANNION 0-64 Ras Plabennec

publié le 13 févr. 2015 à 00:33 par Cédric Rivoalen   [ mis à jour : 13 févr. 2015 à 00:41 ]

Hier, avec les premiers départs en vacances, c'est avec un effectif limité que nous avons effectué le déplacement à LANNION. Nous étions tout de même 20 joueurs sur la feuille de match.

Nous avons été accueillis avec un beau soleil mais aussi avec un vent qui soufflait fort et qui était vraiment froid.
Jouer n'allait pas être très agréable.



Nous nous attendions à une grosse confrontation face à une équipe qui nous avait posé problème lors du match aller et qui était allé battre le week end dernier LANDIVISIAU sur ses terres, et notre discours les avait préparé à cela.
Au coup d'envoi, ils ont attaqué tambour battant la partie et très vite, ils ont trouvé la faille dans la défense des costarmoricains pour marquer le premier essai. Puis, les essais se sont succédés et au bout d'un quart-d'heure, nous menions déjà 0-20.
Au revoir le match difficile et au revoir le stress chez les entraineurs.
La première mi-temps s'est déroulé sans jamais avoir été mis en danger par notre adversaire du jour et nous avons creusé l'écart pour arriver à la pause avec un score très favorable 0-41.

En deuxième mi-temps, le score étant acquis, nous avons été très brouillon.

Dès que le jeu devient trop facile, chacun veut aller trop loin, on oublie de faire la passe quand il le faut, on oublie d'être efficace, on oublie de chercher le partenaire en soutient... tout simplement, on se déconcentre.
LANNION a été proche de marquer à deux reprises, notre défense approximative les ayant un peu aidé.
Le plaquage se fait à la ceinture et non aux épaules.
En deuxième mi-temps, il y a eu un peu d'énervement sur le terrain, un peu de tension. Donc, du travail pour l'arbitre pour tenir ces jeunes mais ça n'a pas dégénéré.
La rencontre s'est terminée sur le score sans appel de 0-64.
Une nouvelle victoire, un nouveau point de bonus et pour nous, la course aux barrages continue.

Dans deux semaines (samedi 21/02) , nous affronterons CONCARNEAU à domicile. Ce sera un gros rendez-vous.
Il faudra être plus concentré et plus attentif aux consignes.

Plabennec - Lannion - Cadets



1-10 of 31